Perruche Ondulée

Perruche ondulée

 

Classification :


Photo de John Cudworth issue de Flickr, licence Creative commons.

Nom scientifique : Melopsittacus undulatus

Nom anglais : Budgerigar

Ordre : Psittaciformes

[RETOUR]


Données chiffrées :

Photo de Kate issue de Flickr, licence Creative commons.

Longévité : 12 ans env.

Plumage définitif : 3/4 mois

Longueur du corps : 18 cm

[RETOUR]


Dans la Nature :


Photo de Isidro Vila Verde issue de Flickr, licence Creative Commons.

Distribution : Toute Australie sauf les zones côtières et la péninsule Cape York.

Habitat naturel : On la trouve quasiment partout (c'est un peu le pigeon de l'Australie), généralement pas trop loin d’un point d’eau.

Statut juridique et rareté (en élevage):

[RETOUR]


En Captivité :

Reproduction :



Photo de osio issue de Flickr, licence Creative commons.

Dimorphisme sexuel : La différence se fait principalement avec la cire qui est bleue ou violet clair (selon les mutations) chez le mâle. La cire de la femelle est toujours couleur chair.

Maturité sexuelle :

Nombre d'oeufs : 4 à 9 œufs

Durée de la couvaison : 18 jours

Age du sevrage : 6 semaines

Taille du nid :

Taille de la bague :

Caractéristiques de la reproduction : Très facile.

Dans la Cage :

Photo de Stijn Hosdez issue de Flickr, licence Creative commons.

Taille de la cage :

Taille de la volière :

Cohabitation : Cohabitation possible avec d’autres ondulées (même en période de reproduction) ou avec des oiseaux de même taille ou plus petits.


[RETOUR]


Avec l'Homme :

Caractère des EAM :
La perruche ondulée est un oiseau de compagnie très couramment rencontré. En effet, c'est un oiseau peu cher, de petite taille et qui se montre très familier une fois élevé à la main. Les ondulées élevées à la main deviennent très proches de leur maître. Ce sont des oiseaux très sociaux qui chercheront toujours à intérragir avec leur propriétaire. Elles sont actives, curieuses et un peu clown et adorent participer à la vie de la famille.

Photo de andrew leahey issue de Flickr, licence Creative commons.

Globalement ce sont des oiseaux très gentils et câlins mais il semblerait qu'elles aient une période, vers l'adolescence (6 mois - 1 an) où elles ont tendance à pincer. Il s'agit plutôt de pincement pour s'affirmer car ce sont des oiseaux qui n'ont pas facilement peur et qui savent ce qu'ils veulent ...


Du fait de leur grande sociabilité, il est souvent recommandé d'en avoir au moins 2, même si elles sont apprivoisées, à moins de pouvoir les sortir toute la journée. Contrairement à ce que l'on peut observer chez certaines autres perruches australiennes, un groupe d'ondulées EAM se montrera tout aussi proche de l'Homme qu'une ondulée seule. Ce n'est pas un oiseau exclusif, elle s'interessa à tous les membres de la famille.

 

Photo de Sharon Brogan issue de Flickr, licence Creative commons.

Propension à crier et parler :

 

La perruche ondulée est un oiseau extrèmement bavard. Les perruches EAM sont un peu moins bruyantes mais globalement elles crieront et chanteront durant la plus grande partie de la journée. Plus le bruit ambiant dans la pièce sera élevé (télévision, personnes qui parlent etc) et plus elles feront du bruit.

L'ondulée est donc un oiseau à éviter si vous tolérez difficilement les cris ! Les cris ne sont pas très puissants comparés à un perroquet mais peuvent facilement importuner des voisins peut conciliants si vous mettez la cage sur votre balcon ou terrasse. En revanche, ces cris ne "traversent pas les murs" et donc vous ne devriez pas avoir de problème de plaintes si la cage reste en intérieur.

L'ondulée, et surtout EAM, est une excellente imitatrice. La plupart des ondulées imitent sans problèmes des bruits qu'elles entendent régulièrement et beaucoup d'entres elles prononcent quelques mots.


Photo de Cordelia Naumann issue de Flickr, licence Creative commons.

[RETOUR]