Description

Description

 

Pour commencer, et pour que vous partiez sur de bonnes bases, j'aimerai préciser que le lapin ne fait pas partie de l'ordre des rongeurs. En effet, cet animal fait partie de l'ordre des Lagomorphes et de la famille des Léporidés. Contrairement aux rongeurs, les lapins ont deux paires d'incisives sur la mâchoire supérieure !

# Sommaire :

 


Carte d'identité :

Nom français :
Lapin domestique

Nom latin :
Oryctolagus cuniculus

Nom anglais :
Rabbit

Origine :
Nos lapins domestiques sont issus du lapin de garenne. Le terme "lapin de garenne" vient de la méthode d'élevage utilisée pour ces animaux jusqu'au Moyen Age : les lapins étaient lâchés dans de grands enclos appelés "garennes" où ils se reproduisaient librement, vivants ainsi en semi liberté. Le lapin de garenne provient intialement de la péninsule ibérique mais il s'est rapidement répandu sur tous les continents sauf l'Asie et l'Antarctique. L'espèce est chassée depuis des millénaires mais n'a été domestiquée qu'au Moyen Age.
Espérance de vie :
L'espérance de vie moyenne est de 8 ans, mais les animaux disposant d'un suivi vétérinaire peuvent aisément atteindre les 10 ans. L'acquisition d'un lapin doit donc être précédée d'une longue réflexion, puisque l'on s'engage pour de nombreuses années.
Les lapins de garennes vivent en revanche plutôt 2 à 5 ans.


Mode de vie :
Le lapin est un animal crépusculaire à tendance diurne, qui s'habitue relativement bien au rythme de vie de son propriétaire. Les lapins sauvages vivent en couple, voire en groupe dans les zones où la densité de lapins est élevée. Ces groupes sont hiécharchisés de façon très stricte, la hiérarchie étant remise en cause à chaque printemps par les jeunes de 1 an. Les combats peuvent être assez rudes, avec de grosses blessures, notamment au niveau des oreilles. Les femelles s'attribuent des terriers qu'elles défendent violement : les plus dominantes se mettent au centre de la colonie, les dominées elles sont à la périphérie.
En captivité, il est souvent difficile de respecter le mode de vie du lapin sauvage puisque pour pouvoir faire vivre 2 lapins ensemble il faut leur offrir beaucoup d'espace et notamment une grande cage. De plus, les combats sont très impressionnants et poussent généralement le propriétaire à séparer les deux animaux sans laisser le temps à la hiérarchie de s'installer.


Durée de la gestation :
28 à 33 jours. Hors élevage intensif, une femelle aura tendance à faire 3 à 5 portées par an.


Maturité sexuelle :
Entre 3.5 et 4 mois, les mâles sont généralement plus tardifs que les femelles.


Nombre de petits :
Entre 3 et 12 laperaux.


Age du sevrage :
La particularité du lapin est que la mère n'allaite ses petits qu'une fois par jour jusqu'à l'âge de 4 semaines. Il est préférable de ne pas séparer les laperaux de leur mère avant l'âge de 8 semaines pour éviter les diarrhées qui sont fréquentes chez les laperaux séparés trop tôt (stress du changement de lieu, 



Taille d'un lapin :


Le terme "lapin" correspond à une espèce, mais il existe de nombreuses races de lapin. Quasiment aucun lapin d'animalerie n'est "pure race", ils correspondent presque tous à des mélanges de races depuis de nombreuses générations.


La classification la plus commune des races se fait selon leur poids :
  • Races naines : Poids compris entre 800 gr et 1.5 kg. Il s'agit de lapins atteints de nanisme, c'est pourquoi leur morphologie est particulière avec une tête plus bombée et de très petites oreilles.
  • Races de petite taille : Poids compris entre 2 kg et 3.5 kg. La plupart des lapins d'animalerie appartiennent à ces races.
  • Races moyennes : Poids compris entre 4 et 5 kg. Il s'agit de races retrouvées dans l'élevage pour l'alimentation.
  • Grandes races ou races "géantes" : Poids supérieur à 5.5 kg. Ces races ont été séléctionnées pour atteindre des tailles et poids démeusurées.

 

Si vous comptez acheter votre animal en animalerie et que vous n'avez aucune information sur les origines du lapin, un rapide coup d'oeil sur la taille des oreilles vous donnera une idée de la taille adulte de l'animal. Les lapins nains ont de petites oreilles, atteignant un maximum de 5 cm. Quand l'animal est petit les oreilles ne sont pas plus grandes que des oreilles de chat. La taille des oreilles d'un lapin nain n'est jamais plus élevée que la taille de sa tête. Les lapins de tailles moyennes, qui sont les plus courant en animalerie, auront des oreilles un peu plus grandes que la tête. Les lapins de grande taille auront des oreilles très grandes, plus longues que la moitié du corps.

La plupart des lapins "nain toy" ou "extra nain" d'animalerie sont en réalité des laperaux chétifs, tout juste sevrés (4-6 semaines), qui atteindront le poids adulte honorable de 2 à 3 kilos une fois replacés dans de bonne conditions de vie (bonne alimentation, moins de stress etc ...).


[RETOUR]


Coût de l'entretien :

Il est important de savoir que l'entretien d'un lapin revient assez cher. Il est évident que le lapin n'est pas un bon candidat pour vous si vous cherchez un animal qui est peux coûteux du point de vue de l'entretien. Dans ce cas, tournez vous plutôt vers un petit rongeur dont l'entretien est bien moins honereux ... De plus, les lapins ont besoin de faire des vaccins tout au long de leur vie, ce qui n'est pas le cas des rongeurs domestiques.

Passons aux chiffres. Afin de faire des économies, je vous recommande d'acheter litière et nourriture en grande quantité. Dans ce cas, le coût de l'entretien est d'environs 40 € par mois. En revanche, si vous achetez des petits paquets de nourriture (les paquets de 1kg vendus en animalerie) et de petits paquets de litière, vous en aurez plutôt pour 60 E par mois et par animal, sans compter les vaccins et autres frais vétérinaires.

Facture détaillée :

La litière :
Pour une cage de 1 mètre de long, 50 cm de large et 50 cm de haut (la taille standard pour un ou deux lapins), en partant du principe que la cage est changée toutes les semaines, il faut compter 10 litres de litière par semaine. Ceci correspond à une couche assez épaisse de litière qui permettra d'absorber l'urine sur toute une semaine.


Le coût de la litière dépend de ce que vous achetez comme paquet de litière :
- Soit des paquets de 150 litres à 15€ le paquet (paquets que l'on trouve dans des magasins vendant des accessoires pour chevaux, type Cap l'Animal ou certains Gamm Vert) : 5 € par mois

- Soit des paquets de 10 litres en animalerie, à 5 € les 10 litres : 20€ par mois


La nourriture :
Le foin constitue la principale alimentation du lapin domestique : comptez environs 10 euros de foin par mois pour un lapin nain. De même que pour la litière, pour réduire les frais il est possible de trouver de gros paquets de foin !

Les fruits et légumes constituent le 2ème apport indispensable du lapin domestique, ils reviennent environs à 25 euros par mois pour un lapin nain.

Les granulés représentent un apport minime (et pas forcément indispensable), qui revient à  5 euros par mois.
 
La vaccination :
Vacciner son lapin est quelque chose d'inspensable même pour un lapin d'appartement qui ne sort jamais. En France, on vaccine contre 2 maladies mortelles pour le lapin : le VHD (maladie virale hémorragique) et la myxomatose. Pour ces deux maladies, il n'existe aucun traitement, elles sont systématiquement mortelles (ou presque pour la myxomatose).
Ces virus sont principalement transmis par les moustiques, certaines mouches, les puces et les tiques (mais également par le foin et les végétaux pour la VHD). Ainsi, un lapin d'appartement peut se contaminer via son alimentation ou par le biais des autres animaux de la maison (chiens, chats) porteurs de puces ou de tiques !

Il existe de nombreux vaccins à l'heure actuelle, pour certains le rappel est à faire tous les 4 mois, pour d'autres tous les 6 mois. Pour le vaccin Nobivac Myxo-RHD, qui protège contre les 2 maladies, le rappel est à faire tous les ans.
Selon le nombre de rappels annuels, le coût de la vaccination varie, il faut prévoir environs 40 euros par injection.

Les frais occasionnels :
La cage : Normalement, une fois achetée elle dure plusieurs années. L'achat d'une cage et du matériel "de base" à l'entretien d'un lapin (mangeoire, biberon) revient à environs 100 euros.

Les frais vétérinaires : Un consultation chez un vétérinaire revient généralement à 25 à 40 euros. A cela il faut rajouter les éventuels médicaments, la note peut facilement attendre les 100 euros, d'où l'importance d'une bonne prévention contre les maladies courantes (alimentation et problèmes dentaires, vaccination, vermifuge et diarrhée etc ...).

Sterilisation : Elle est généralement réalisée chez les lapins mâles car ils développent souvent un comportement sexuel inadéquat (tentative de saillie sur "tout ce qui bouge", marquage du territoire avec des jets d'urine). Il faut compter 80 euros environs pour une castration. La stérilisation d'une femelle est moins systématique mais peut se révéler utile si cette dernière devient trop territoriale : il faut compter 150 euros environs.



Description :


Le lapin est un animal intelligent qui a l’énorme avantage de pouvoir être éduqué. Cela demande de la patience et de l’investissement les premiers temps, mais vu l’espérance de vie de l’animal, le jeu en vaut la chandelle. Avec de la patience, il est possible d’apprendre au lapin à faire ses besoins dans un bac lorsqu’il est en sortie. Il est aussi possible de lui apprendre à ne pas ronger tout ce qui passe sous ses dents ou à ne pas aller à tel ou tel endroit tout en gardant à l'esprit que ce ne sont pas des robos, ils feront forcément des bétises de temps en temps… Au final, si l’éducation est bien faite durant les premiers mois, il est possible de laisser le lapin en liberté dans la maison toute la journée, en gardant toutefois une cage qui servira de refuge et de garde manger à l’animal.

Les lapins sont des animaux crépusculaires mais ils s'habituent volontiers au mode de vie de leur maître. Ils sont donc particulièrement éveillés le matin et le soir. Un lapin adulte dort beaucoup mais a aussi ses périodes d’excitation où il aime sautiller dans la maison. Il existe de fortes variations de caractère selon les lapins, les races naines ayant tendance à être très vives alors que les races moyennes ou de petite taille sont plus calmes.

On dit souvent que le lapin a les avantages du chien (être fidèle, éducable, et relativement intelligent) mais qu’il garde l’indépendance du chat. Tout dépend des lapins, il n’est pas facile d’établir une généralité. Beaucoup de lapins n'apprécient pas d'être attrapés et portés dans les bras : ils se débattront, grifferont et tenteront de sauter par terre. Pour les habituer à ce type de manipulation, il faut les avoir jeunes et les habituer avec beaucoup de douceur à être portés sans crainte. Malgré tout, ce sont des animaux intéractifs et proches de leur maître. Bon nombre de lapins apprécient de se faire caresser en étant tranquillement allongé à côté de leur propriétaire ou sur ses genoux.

Le lapin reste un animal agréable à observer, et c’est un bon compagnon, même si beaucoup n’aiment pas être pris dans les bras, il est quand même possible de les caresser, et d’avoir des contacts avec eux !

Les lapins peuvent vivre seuls, mais aussi en groupe. Cependant, l'intégration d'un lapin dans un groupe est souvent longue, mouvementée, et pas forcément concluante.

Le lapin est il fait pour les enfants ?
L'aspect de petite peluche du lapin pousse souvent les parents à le choisir comme compagnon pour leurs enfants. Pourtant, ce n'est pas l'animal le plus simple à manipuler pour un jeune enfant. Il faut beaucoup de patience et de temps pour obtenir d'un lapin qu'il se laisse attraper à pleines mains et porter dans les airs sans rechigner. De plus le lapin est un animal vif qui stresse facilement, il n'apprécie pas les gestes maladroits des enfants, les cris d'excitations ou les voix trop vives et brusques : il y réagira par des mouvements de panique, en tentant de s'enfuir ou en se débattant.

D'autre part, pensez que l'entretien d'un lapin est coûteux et exigeant : il aura besoin de soins quotidien (légumes, nettoyer le coin "toilettes" de la cage etc). Il faudra également que vous, parents, vous vous investissier pleinement dans l'éducation du lapin sous peine de voir se transformer l'heureuse acquisition en un vrai cauchemard ! En effet, un lapin non éduqué n'est pas propre et peut se montrer très destructeur (fils éléctriques, plaintes, meubles, murs ...) : l'éducation d'un lapereau dure plusieurs mois (comme pour un chiot/chaton). D'autre part, il est inenvisageable de ne sortir le lapin que pour des caresses sur le canapé de temps en temps : d'une part il ne se laissera probablement pas faire (il aura trop envie d'en profiter pour se balader un peu), d'autre part il développera probablement des troubles du comportement liés à l'ennui (ronger les barreux, s'arracher les poils, s'automutiler, creuser en permanence dans la cage etc ...).
Pour finir, un lapin nécéssite des frais vétérinaires réguliers (vaccination) et très souvent une stérilisation puisque c'est un animal qui exprime beaucoup sa sexualité : les mâles essayent généralement de saillir tout ce qui bouge, ils ont un comportement de marquage urinaire très marqué tandis que les femelles peuvent se montrer assez territoriales et défendre des objets assez violemment. Il ne suffit donc pas d'acheter le lapin, le mettre dans une cage et attendre ! 

Le lapin peut convenir pour un enfant si les parents apprennent à se dernier à être très doux avec l'animal, à le manipuler doucement sans jamais être brusque ou trop bruyant. A la rigueur ce peut être un excellent exercice de maîtrise de soi et de responsabilité pour l'enfant !
Dans ce contexte, le lapin peut devenir un excellent compagnon pour l'enfant car c'est un animal qui apprécie les caresses et qui est très agréable à observer.

En revanche, pour un enfant plus tonique, un cochon d'inde sera plus adapté car c'est un animal qui stresse moins facilement, qui se laisse plus volontiers attraper et porter et qui de manière générale est plus "patient et tolérant" qu'un lapin !

Pensez également qu'un lapin vit longtemps et qu'un enfant de 7 ans qui souhaite avoir un lapin n'aura pas forcément l'envie et la patience de s'en occuper consciencieusement jusqu'à ses 17 ans. Beaucoup de lapins finissent délaissés sur un balcon, dans un garage, dans une cage sale, trop petite, et sans sortie : à ce stade c'est de la maltraitance ! La problématique sera la même pour un cochon d'inde dont l'espérance de vie est proche de celle du lapin, sachant en plus qu'un cochon d'inde doit vivre en groupe (minimum 2 animaux, c'est un animal grégaire !).