Alimentation

Alimentation


La qualité de l'alimentation de vos rats est très importante : elle leur assure une bonne santé générale (elle permet d'éviter les problèmes d'obésité, de carences, les tumeurs ...), mais elle permet aussi à l'animal de bien se défendre en cas de début de maladie. Cet article est commun au rat et à la souris car ces deux rongeurs ont le même régime alimentaire et des besoins très proches. Ils peuvent sans problème être nourris avec la même nourriture.

Source :
Une partie de cet article utilise comme source la thèse écrite par Patricia GAUGY (Les rongeurs de compagnie : conditions de vie, alimentation et pathologies associées).


# Sommaire :

 


Régime alimentaire :


Le rat et la souris sont des rongeurs omnivores : ils se nourrissent aussi bien d'aliments d'origine végétale que animale. Il est totalement faux de penser qu’un rat/une souris deviendra agressif si vous lui donnez un bout de viande : c’est une idée reçue véhiculée souvent par des vendeurs animaliers. Cela reviendrait à dire qu’un chien ou qu’un chat qui mange un bout de viande va devenir agressif et se mettre à vous attaquer …

Etant donné que nos rats et souris sont plutôt sédentaires et bougent moins que des rongeurs sauvages, ils n’ont pas besoin d’un gros apport en lipide : 4-5 % de lipides suffisent amplement. Des mélanges trop riches risqueraient de rendre les animaux obèses.

Vu que ce ne sont pas des rongeurs herbivores, ils n’ont pas besoin d’un gros apport en fibres : 3 à 5 % de fibres leur permettent de digérer correctement.

Ces 2 rongeurs sont capables de synthétiser de la vitamine C eux même, de fait il n’est pas nécessaire de leur en apporter.

[RETOUR]


Besoins nutritionnels :


Quantité de nourriture / jour

Rat : 10 gr / 100 gr poids vif / jour

Souris : 15 gr / 100 gr poids vif / jour
Quantité d’eau / jour

Rat : 10-12 mL / 100 gr poids vif / jour

Souris : 15 mL / 100 gr poids vif / jour
Protéines

- Entretien : idéalement 14%

- Croissance, gestation, lactation : 18-20 %
Lipides / Matières grasses 4-5 %
Fibres / Cellulose brute 3-7 %
Calcium 5 gr / kg d’aliment
Phosphore 3 gr / kg d’aliment
Vitamine A 0.7 mg/ kg d’aliment ou 2300 UI/kg
Vitamine D 0.025 mg / kg d’aliment ou 1000 UI/kg
Vitamine E

Rat : 18 mg / kg d’aliment ou 27 UI/kg

Souris : 22 mg / kg d’aliment ou 32 UI/kg


Faire son mélange soit même ?


Il n’y a plus ou moins que chez les propriétaires de rats que l’on retrouve cette question. La raison en est simple : il y a quelques années, certains gros éleveurs de rats cherchant à faire des économies sur la nourriture se sont mis à réfléchir pour faire leurs mélanges eux même tout en tentant d’obtenir une alimentation équilibrée pour leurs rats. Ils se sont alors mis à proposer leurs recettes sur leurs sites internet, recettes qui ont été reprises par d’autres éleveurs et largement diffusées, sans pour autant que l’équilibre de ces mélanges soit vérifié à chaque fois.

Au final, c’est devenu une coutume dans le monde du rat de faire son propre mélange, mais c’est une pratique dangereuse. En effet, le but étant de faire des économies les personnes ont tendance à acheter les ingrédients au plus bas prix possible : il en résulte que les croquettes pour chiens utilisées sont rarement de bonne qualité (de fait, l’apport en protéines et vitamines est « bof bof ») et que les graines achetées peuvent être pauvres en vitamines s’il s’agit de graines assez anciennes et bas de gamme. Qui plus est, dans ces mélanges les seules points contrôlés sont généralement le pourcentage de protéines et de lipides, pour le reste c’est un gros « ? », personne ne sait quel quantité de vitamines et de minéraux contiennent ces mélanges.

Par conséquent, ces aliments préparés maisons représentent un réel risque de carence et sont visiblement souvent carencés. En effet, l’observation a montré que des personnes utilisant ces mélanges et décidant de se remettre à acheter des paquets du commerce voyaient baisser la fréquence d’apparition de maladies courantes chez leurs rats : moins de problèmes respiratoires, moins d’abcès voire moins de tumeur. Au final, l’espérance de vie remonte légèrement.

A mes yeux, ces mélanges sont donc à bannir, surtout dans un élevage car la concentration d’animaux augmente la probabilité d’apparition d’épidémie ou de transmission de parasites etc : mieux vaut que les rats soient bien nourris afin d’avoir un système immunitaire performant. A première vue, ils permettent de faire des économies car le prix au kilo d’un mélange maison est de 1 euros environ alors qu’il est d’au moins 1.5 euros pour un mélange du commerce en paquet de 15 kilos. En pratique, tout l’argent économisé avec un mélange maison est probablement reversé chez le vétérinaire car les rats sont plus fragiles …

[RETOUR]


Quelle nourriture choisir ?


Maintenant que vous connaissez les besoins nutritionnels de votre animal, il convient de choisir un mélange qui lui conviendra. Selon l’âge de votre animal, ses tendances à la gourmandise et ses habitudes, le choix à faire ne sera pas le même.

Graines ou extrudés ?

Dans le commerce on peut trouver deux types d’aliments pour rats et souris :

  • des mélanges de graines et croquettes
  • des extrudés (aliments compacts de couleur gris-beige)

Un mélange ne contenant que des graines ne sera jamais adapté car le rat est omnivore et non pas simplement granivore, en plus des graines il a besoin d’un apport en protéines animales (qu’on ne trouve bien évidemment pas dans des graines …). Evitez donc ces mélanges très bas de gamme qui seront source de carences pour vos rongeurs !

Les mélange de graines et croquettes sont généralement ce qui attire le plus le propriétaire car ils ont des couleurs et des formes qui donnent l’impression qu’ils plairont au rongeur. Qui plus est, ils ont souvent une bonne odeur. Malgré tout, il est important de ne pas se fier uniquement à l’apparence du paquet : les graines et croquettes sont souvent recolorées artificiellement et ce n’est pas parce que le mélange est beau et sent bon qu’il est effectivement de bonne qualité. Il faut impérativement contrôler la composition du paquet.

Si vos rats et souris trient les graines ou croquettes du mélange, il faut y remédier afin d’éviter l’apparition de carences chez vos rongeurs.
Pour cela, vous pouvez réagir de deux façons :

  • En ne mettant que de petites quantités de nourriture à la fois et en attendant que l’animal ait tout mangé avant d’en remettre. Tant qu’il reste de la nourriture, ne vous inquiétez pas, il ne mourra pas de faim. Il boudera les aliments qu’il n’aime pas pendant quelques temps puis il finira par les manger. Souvent cela ne plait pas aux propriétaires, ils ont l’impression d’être sévère avec leurs animaux, mais dites-vous que si des carences apparaissent les conséquences peuvent être graves !
  • En changeant de nourriture : vous pouvez changer pour un autre mélange de graines/croquettes ou vous pouvez donner des extrudés.

Les extrudés ont principalement été fait pour cela. Il s’agit grosso modo des mêmes mélanges de graines/croquettes sauf qu’ils sont compactés industriellement en un bloc gris-beige que l’animal ne peut trier. Ils sont aussi souvent artificiellement parfumés. Visuellement ils ne paraissent pas très appétant et pourtant ils sont généralement très appréciés par les rongeurs ! C’est réellement le meilleur compromis pour un rat ou une souris qui trierait systématiquement son aliment.

Composition du paquet :

En plus du type d’aliment, il est important de vérifier la composition du paquet.

Les fabricants d’aliments n’ont aucune obligation légale d’indiquer la composition analytique de l’aliment (% lipides, glucides etc) mais par contre toute information indiquée doit être vrai et vérifiée. Ainsi, si sur le paquet il est marqué que l’aliment contient 5 gr/kg d’aliment de calcium, c’est que le fabricant s’engage à ce que tous les paquets vendus contiennent cette quantité de calcium. Par conséquent, plus un paquet contient de détails sur la composition et plus, a priori, le fabricant est sérieux et cherche à contrôler la qualité des matières premières qu’il achète. Il est donc toujours préférable d’acheter un paquet donnant un maximum de détails sur la composition de l’aliment.

Malgré tout, le paquet peut être de composition inadaptée car le fabricant est mal informé sur les besoins des rats et souris. De fait, c’est à vous de regarder si la composition du paquet est adaptée. Il est très important pour la santé de votre rongeur de prendre le temps de chercher une alimentation de bonne qualité, vous éviterez ainsi bien des détours chez le véto…

 

Attention :
Si le fabricant ne donne aucun détail sur la composition analytique de l’aliment c’est que celle-ci peut varier selon les paquets. Un paquet pourra contenir suffisamment de vitamines alors que l’autre sera peut-être carencé. Vous n’avez alors aucun moyen de savoir ce que contient le paquet. Ne vous fiez pas aux descriptions des produits du genre « cet aliment est le meilleur au monde pour les rats et souris, tous les rats/souris l’adorent » : le fabricant peut écrire ce qu’il veut, ça ne l’engage à rien, et à côté l’aliment peut contenir 10 % de lipides sans que vous ne le sachiez …

 

[RETOUR]


Défauts courants des mélanges du commerce :

Les mélanges pour rats et souris sont caractérisés par une extrême inhomogénéité dans leur qualité. On trouve de tout, des mélanges très bien faits et d’autres pour lesquels je me demande si le fabricant s’est un jour renseigné sur les besoins de ces rongeurs !

 

Protéines :
On trouve vraiment de tout, le taux de protéines varie entre 12 % et 22% sur les paquets dont j’ai relevé la composition. Quitte à choisir, mieux vaut un paquet avec un peu trop de protéines (mais pas 22% non plus ! plutôt 18 %) qu’un paquet avec trop peu de protéines car les conséquences d’une carence sont plus rapides, plus graves.

Lipides :
Beaucoup de paquets sont corrects sur ce point. Certains contiennent trop de lipides (jusqu’à 9% sur certains paquets), taux qui a de grandes chances de conduire à des problèmes d’obésité ou d’apparition précoce de tumeurs.
Fibres :
Les paquets sont là encore très inhomogènes sur ce point. Une bonne partie possède un taux correct de fibres, entre 3 et 6 % environ. Certains vont jusqu’à 12 % de fibres : c’est trop, cela diminue la digestibilité, risque de provoquer des carences, le rat et la souris n’étant pas herbivores !
Calcium et phosphore :
Là encore, quand le taux est indiqué, il est généralement correct. Cependant j’ai vu des paquets complètement déséquilibré avec trop peu de calcium et trop de phosphore ! Attention, les minéraux sont très importants pour la santé de vos rongeurs. En plus du taux de calcium et de phosphore, il faut regarder également le ratio calcium / phosphore. En divisant la quantité de calcium par celle de phosphore vous devez obtenir un chiffre compris entre 1 et 2, sinon c’est que le mélange est déséquilibré. Or, dans certains paquets il y a plus de phosphore que de calcium ce qui n’est pas bon.
Vitamines :
Les taux ne sont pas toujours indiqués mais lorsqu’ils le sont, les valeurs sont quasiment toujours correctes. Parfois les taux de vitamine A et D sont un peu faibles je trouve : ils sont au-dessus des recommandations mais sont plus faibles que dans les autres paquets. Or, je pense que si les fabricants mettent des taux assez fort de vitamines dans les paquets c’est pour prévenir la dégradation de ces vitamines au court du temps. Des paquets qui contiennent peu de vitamines devront être consommés rapidement (moins de 3 mois après l’achat), avant que la majorité des vitamines ne soit dégradée.

 

[RETOUR]


Composition de quelques mélanges du commerce :


Annotation : Correct / Moyen / Dangeureux


Aliments pour rats adultes :

J'ai placé ici les aliments qui contiennent moins de 17 % de protéines.
Protéines Lipides Fibres Calcium Phosphore Vit A Vit D Vit E
JR Farm
Ratten Schmaus
12.6% 8.1% 4% 10 000 UI 1000 UI 40mg
JR Farm
Ratten Schmaus
LIGHT
13.3% 4.2% 8.2% 10 000 UI 1000 UI 40mg
JR Farm
Ratten Futter
15.1% 6% 7% 10 000UI 1000 UI 25mg
JR Farm
Wellness Rat
13.1% 3.4% 7% 4000 UI 2000 UI 80mg
Bunny
Ratten Traum
14.3% 5% 6.8% 0.6% 0.4% 8100 UI 3590 UI 49mg
Oxbow
Regal Rat
15% 4% 7% 0.8/1.2% 0.8%
Croq'Brin Tyrol
Rat Muesli
12.2% 4.7% 4.4% 0.36% 0.43% 3763UI 976UI 49mg
Croq'Brin Tyrol
Expert Digestion Optimale
Rat & Souris
16% 4% 12.2% 0.96% 0.6% 15 000 UI 1000UI 100mg
Reggie Rat 12.5% 3% 6/8% 0.3%/1% 0.3%
Beaphar Rat
XtraVital
14.8% 5.3%
Supreme Science
Selective Rat
14% 4% ? 0.6% 0.4% 10 000 UI 1000 UI 50mg
Tima Rattina
Premium Muesli
14.4% 7% 6.7% 0.36% 1.29% 2565 UI 256 UI 9.5 mg
Hamiform
Optima +
Rat & Souris
16% 2% 3.5% 20 000 UI 2020 UI 125 UI

Aliments pour rats en croissance ou ratte gestante/en lactation :

J'ai placé ici les aliments qui contiennent plus de 17 % de protéines.
Protéines Lipides Fibres Calcium Phosphore Vit A Vit D Vit E
Versele Laga
Rat Complete
20% 5% 7% 1% 0.8% 15 000 UI 15000 UI 50mg
Versele Laga
Rat Nature
17.5% 9% 7% 0.6% 0.45% 12 000 UI 1500 UI 30mg
Beaphar
Care+ Rat
22.5% 5% 4.5% 0.9% 0.7% 13900 UI 1840 UI 158mg
Versel Laga
Rat&Mouse PRO
20% 4% 5.5% 1.1% 0.8% 22000 UI 2200 UI 100 mg
Versel Laga
Rat Crispy
17% 9% 5.5% 0.5% 0.4% 4000 UI 1000 UI 35 mg
Rongis Rat & Souris 18% 3.2% 3.6% 1% 0.7% 20 000 UI 2000 UI 35 UI
Hamiform Optima
Rat & Souris
18% 2% 4% 20 000 UI 2025 UI 125 UI


Les conséquences d’une alimentation inadaptée :


Une alimentation inadaptée peut être à l’origine de beaucoup de problème de santé qui s’exprimera soit à court terme, soit à long terme selon les cas. Voici quelques exemples de manque ou excès de certains nutriments et de leurs conséquences sur l’animal.

 

Fibres :
Un manque est rare chez le rat et la souris puisque ceux-ci trouveront a priori assez de fibres dans leur alimentation. Un excès peut par contre entrainer des troubles digestifs : apparitions de gaz, et diminution de l’absorption des minéraux (calcium, phosphore, magnésium).

Protéines :
Un excès de protéines peut entrainer des problèmes rénaux à long terme car l’excès est éliminé par le rein ce qui augmente son travail et le fatigue donc plus vite. Un défaut en protéines peut entrainer des problèmes de santé tels qu’une fourrure de mauvaise qualité (poil cassant, gras), une baisse de l’appétit, une baisse de l’efficacité de reproduction et un retard de croissance pour un jeune animal. D’autres problèmes de santé peuvent apparaître en cas de déficit en un acide aminé indispensable.

 

Lipides :
Un excès en lipides (par exemple, si le rat ou la souris trie et mange trop de graine de tournesol) augmente la probabilité d’apparition de tumeurs et leur nombre. Chez le rat, la consommation de graines contenant des matières grasses insaturées (graines de tournesol notamment) influe notamment sur l’apparition des tumeurs mammaires (augmentation du nombre et de la fréquence d’apparition) et des tumeurs du côlon. Chez la souris, ce sont les tumeurs hépatiques qui sont concernées. L’excès de lipides peut également entrainer de l’obésité, ainsi que des troubles osseux (malformations des os, fractures plus fréquentes) dus à des carences en calcium. Mais attention ! Un régime trop pauvres en lipides n’est pas bon non plus : il peut entrainer des carences en acides gras essentiels responsables de dermite, d’alopécie (perte de poils) et d’otite.

 

Calcium et phosphore :
Le calcium intervient à de très nombreux niveaux : pour la formation des os et des dents, bien entendu, mais aussi le fonctionnement des muscles, du système nerveux, la libération d’hormones ou d’enzymes etc … Un excès de calcium et/ou de phosphore entraine une carence en magnésium et peut entrainer des dépôts de calcium au niveau des reins (ce qui altère bien entendu leur fonctionnement), mais aussi dans d’autres organes : cœurs, poumons, foie … Une alimentation adaptée prévient ce type d’excès mais on peut l’observer dans le cas d’un propriétaire qui supplémenterait un peu au hasard l’alimentation de son animal avec un complément minéral. Une carence en calcium augmente les risques de fracture car le calcium contenu dans les os est récupéré et réutilisé par l’organisme (pour le fonctionnement des muscles, du système nerveux, endocrinien etc), ce qui diminue donc la teneur en calcium des os, les rendant plus fragiles. On peut également observer des problèmes musculaires (tétanie, les muscles ayant besoin de calcium pour se relâcher), nerveux etc pour de graves carences. Une carence en calcium peut apparaitre si le rat ou la souris trie les graines en ne mangeant que les graines de tournesol pauvres en calcium et riches en lipides ce qui la conduit à ne pas trop manger les autres aliments plus riches en calcium. D’autre part, chez de jeunes rongeurs, une carence en calcium provoque un retard de croissance. Chez une femelle allaitante, un manque de calcium peut être responsable d’un abandon des petits. Une carence en phosphore est responsable de troubles très variés (diarrhée, troubles rénaux et cardiaques etc).

 

Vitamine A :
C’est une vitamine très importante pour l’organisme et qui intervient dans de nombreux domaines. Les aliments de bonne qualité sont généralement supplémentés en vitamine A pour éviter les carences. Une carence en vitamine A provoque des troubles de la vision, altère considérablement la reproduction (fertilité diminuée, portée de petite taille, avortement …), altère également la formation des os et affaiblit le système immunitaire. Qui plus est, une carence en vitamine A entrainé également une altération de nombreux épithéliums (ces derniers se chargent en kératine ce qui les empêche de fonctionner normalement) pouvant causer un dysfonctionnement du l’appareil digestif ou de l’appareil respiratoire. Mais attention ! La vitamine A est toxique a fortes doses (dose plus de 100 fois supérieure à la dose recommandée), elle provoque des malformations des embryons, un relargage des lipides par le foie et des troubles de la calcification.

 

Vitamine D :
La vitamine D intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore au niveau de l’intestin, elle diminue l’élimination du calcium au niveau du rein et augmente la libération de calcium par les os. En cas de carence, l’animal ne peut absorber correctement le calcium et le phosphore, les symptômes sont donc ceux d’une carence en calcium/phosphore. En cas d’excès, un trop plein de calcium entre dans l’organisme causant les symptômes d’un excès en calcium/phosphore, bien souvent l’animal en meurt.

 

Vitamine C :
Une carence est peu probable chez le rat et la souris car ils sont capables de la synthétiser seuls à partir de nutriments courants dans l’alimentation (glucides). Un excès serait apparemment sans effets, du moins sans effet connu, le surplus étant tout simplement éliminé.

 

Vitamine E :
Le principal intérêt de la vitamine E est son action anti oxydante, évitant ainsi tous les méfaits des radicaux libres (altération des membranes cellulaires, de l’ADN pouvant provoquer des mutations à l’origine de cancers notamment, ou de la destruction des cellules). La vitamine E intervient également en évitant la formation de caillots sanguins et en protégeant les globules rouges ce qui limite les maladies cardio-vasculaire. Elle agit également sur la reproduction. Une carence en vitamine E provoque une dégénérescence des muscles, ainsi qu’une dégénérescence du foie et une destruction des globules rouges pouvant entrainer une anémie. Malgré tout, la principale conséquence d’une telle carence sera des troubles de la reproduction tels qu’une baisse de la fertilité, des avortements, une diminution du nombre de petits par portée et des malformations chez les petits. Il n’y a pas d’effet connu d’un excès en vitamine E.

 

[RETOUR]


Que faire face à un rat ou une souris obèse ?

C’est un problème assez couramment rencontré chez les rats et les souris et qui peut avoir plusieurs origines. Malheureusement, beaucoup de propriétaires ne veulent pas admettre que leur rongeur est en surpoids, ils le disent « bien portant », « certes un peu grassouillet mais … ». Il est très important de remédier au surpoids car l’obésité est une pathologie qui diminue l’espérance de vie de l’animal ainsi que son confort au quotidien !

Comment reconnaître un rat ou une souris obèse ?

Le principal critère pour juger si un rat ou une souris est en surpoids est de regarder la région de ses côtes, c’est en réalité le même principe que pour un chien ou un chat. Sur un rat ou une souris de poids correct, on peut sentir les côtes en touchant la cage thoracique de l’animal, il ne doit pas y avoir de couche de graisse. Par contre, les reflets des côtés ne doivent pas être visibles extérieurement, ni même ceux de la colonne vertébrale.

Sur un rat ou une souris obèse, en palpant les côtes on peut sentir une couche de graisse, des bourrelets peuvent même apparaître à cet endroit-là en cas d’obésité.

Quelles sont les conséquences de l’obésité ?


Les conséquences de l’obésité, ou du surpoids si vous préférez ce terme, sont multiples et toutes autant mauvaises les unes que les autres pour la santé de l’animal.

Pour commercer, l’obésité affaiblit le système immunitaire, rendant les animaux plus sensibles aux infections. Elle favorise également l’apparition de tumeurs (notamment les tumeurs mammaires chez le rat si la cause est un régime trop riche en lipides) ainsi que les problèmes rénaux et hépatiques. Elle peut également être la cause de problèmes vasculaires et cardiaques (insuffisance cardiaque notamment). L’obésité peut également entrainer du diabète, pathologie que dont j’ai déjà vu des témoignages chez des rats. Globalement, l’obésité diminue l’espérance de vie de l’animal.

De façon plus indirecte, elle prédispose aux problèmes d’usure des articulations à cause du poids inadapté de l’animal. Pour les même raisons, l’obésité prédispose les rats aux pododermatites car une pression trop importante est exercée sur la patte de l’animal, augmentant les frottements aux niveaux du dessous de la patte ce qui favorise l’apparition d’inflammation et d’infection à cet endroit.

Chez les femelles gestantes un surpoids peut entrainer des problèmes à l’accouchement : la femelle se fatigue trop vite et les petits n’arrivent pas à sortir.

Comment y remédier ?

Si votre rongeur montre des signes d’obésité il est important d’y remédier le plus rapidement possible afin de limiter au maximum l’impact de son obésité sur sa santé.

A première vue 3 situations peuvent induire de l'obésité :

  • le rongeur trie et rend son alimentation déséquilibrée
  • le paquet est trop gras
  • les friandises apportent des matières grasses

La première chose à faire c'est d'identifier ce qui rend votre rongeur obèse, sachant qu'il peut y avoir plusieurs causes.

 

Lutte contre le trie :

Vous pouvez opter pour des extrudés, c'est la solution radicale qui fonctionnera forcément. J'ai entendu parler aussi de propriétaires qui avaient de bons résultats en changeant simplement de mélange de graines.

Dans ce cas, je vous conseille d'opter pour un mélange sans tournesol ou avec le moins de tournesol possible car c'est la graine la plus grasse donnée couramment aux rongeurs (il y a d'autres graines grasses mais on en donne rarement).

 

Donner une alimentation light :

Ce peut être aussi une bonne option pour un rongeur trop gros. Il existe une grande variété de mélanges pour rats/souris, il doit être possible d'en trouver un contenant peu de matière grasses (3-4 %) tout en étant équilibré par ailleurs. Cela permettra au rat/à la souris de maigrir sans pour autant manger moins.

Attention : Si vous donnez un mélange light, le rat/la souris va maigrir, il faut alors surveiller son poids pour qu'il ne maigrisse pas trop ! Si c'est le cas, il faudra lui donner un mélange avec plus de matières grasses ! De plus, l’amaigrissement ne doit pas être trop rapide pour éviter une fonte musculaire notamment.

 

Les friandises :

Si l'alimentation de votre rat/souris est équilibrée et bien choisie, a priori il ne devrait pas souffrir d'obésité. Les problèmes d'obésité viennent souvent (mais pas toujours) du fait que le propriétaire donne des friandises grasses au rongeur. Du coup, c'est à vous de vous raisonner en réalisant que donner des friandises à un rongeur ce n'est pas forcément lui rendre service ...

Ceci dit, vous pouvez sans soucis donner des fruits et légumes, ils sont généralement pas très riches en sucre (même s'ils ont un goût sucré) et encore moins en lipides et au moins ils apportent des vitamines. Pareil, un bout de viande de temps à autre ce n'est pas dangereux (tant que ce n'est pas le gras du jambon ...).

[RETOUR]


Les autres aliments : friandises, fruits, légumes etc …


Les friandises pour rongeurs vendues dans le commerce sont à éviter à tout prix : elles sont souvent très grasses ou sucrées et ne sont concrètement faites que pour plaire au propriétaire qui a la sensation de gâter son animal. Il n’y a rien de pire pour déséquilibrer l’alimentation d’un rongeur.

De même les restes de repas sont également à éviter : les rats et souris arrivent à les digérer mais ils sont également trop gras en général et ils ont tendance à augmenter l’odeur des selles de l’animal.

Si vous voulez gâter vos petits protégez, opter plutôt pour des fruits, des légumes ou de temps en temps un petit bout de viande peu grasse type jambon, blanc de poulet etc. Les fruits et légumes permettent un apport en vitamines et seront généralement très appréciés des rongeurs habitués à en manger. Par contre, si votre rongeur n’en a jamais mangé, il faudra lui laisser le temps de s’y habituer, son instinct lui dictant de se méfier d’une nourriture inconnue …

Quant au foin, vous pouvez en rajouter, certains rats et souris en consomment, mais ce n’est pas un aliment indispensable comme c’est le cas pour un lapin ou un cochon d’inde. Le rat et la souris peuvent s’en passer. Si vous décidez de proposer du foin à votre rongeur, veillez à choisir un foin de bonne qualité afin qu’il soit plus digestible et riche en vitamines.

ll est important de choisir un foin de bonne qualité. Le foin doit être composé de tiges fines (moins grosses que pour de la paille) sinon il sera difficilement digestible pour votre rongeur et il pourra ainsi entrainer des constipations par exemple. Le foin doit être verdâtre avec une bonne odeur et non pas complètement jaune afin qu'ils soient encore riches en nutriments (vitamines etc). Pour finir, il ne doit pas être humide, les tiges doivent être assez cassantes et bien sèches : un foin humide se conservera moins bien, il pourra moisir entrainant ainsi l'apparition de mycotoxines qui sont nocives pour votre rongeur. Ainsi, dans la majorité des cas les foins vendus en grande surface sont de mauvaise qualité. Quant à ceux trouvés en animalerie, il faudra trier les paquets car certaines marquent proposent des foins de piètre qualité alors que d'autres proposent de très bons foins !


Les aliments dangereux :

Alcool, café ...

Il n’est généralement pas utile de rappeler que l’alcool ou le café sont à proscrire chez un rat. J’en profite pour évoquer le fait qu’un rat n’est pas capable, physiologiquement parlant, de vomir. Ainsi, si un rat absorbe trop d’alcool, il peut faire un coma éthylique, mais ne pourra pas rejeter l’alcool qu’il a absorbé. C’est pourquoi, ce genre d’expériences particulièrement dangereuses peut conduire à la mort de l’animal. N’oubliez pas qu’un rat est environ 100 fois plus petit que nous, ainsi, même une dose très faible d’alcool peut constituer une surdose pour un rat … Ceci est valable pour le café, mais aussi pour nos médicaments qui ne doivent en aucun cas être administrés à un rat (même les médicaments pour bébés …).

Le Chocolat :

On lit souvent sur les sites qu’il « NE FAUT SURTOUT PAS DONNER DE CHOCOLAT À UN RAT ». Ceci n’est pas tout à fait vrai, à savoir que le chocolat n’est pas « mortel » contrairement à ce qu’ont l’air de penser beaucoup de personnes.

Le chocolat contient une molécule, la théobromine, qui est toxique si elle est donnée en trop forte dose, ou encore si l’animal en absorbe régulièrement. Plus le chocolat est « pur », plus il contient cette molécule provenant des fèves de cacaotiers.

Ainsi, il est vrai que donner un carré de chocolat noir à un rat pourrait le tuer (je dis « pourrait » car je n’ai jamais fait le test, et je ne connais pas la dose mortelle … ), si tenté qu’il mange le carré entier. Il serait alors victime d’une surdose.

En revanche, tous les autres types de chocolat (chocolat blanc, au lait, ou alors les biscuits chocolatés) ne contiennent que très peu de cacao, donc très peu de théobromine. Ils ne sont donc pas dangereux dans la mesure où un rat n’ira pas manger la moitié d’une plaque de chocolat blanc/au lait …

Il reste cependant le danger de la fréquence de prise : il est préférable de ne donner le chocolat qu’occasionnellement, pour que l’organisme ait le temps d’évacuer la théobromine, mais aussi parce que cette dernière est dangereuse si elle est donnée trop régulièrement (elle provoque, entre autre, des problèmes cardiaques) …

Les Noyaux :

Les noyaux (entendez par là, les amandes, les pépins et autres noyaux etc) contiennent de l’acide cyanhydrique. Une fois absorbé cet acide réagit et donne du cyanure, substance toxique.

Généralement, on ne donne pas de noyaux à un rat, par exemple, peu de personnes s’amusent à donner un noyau de pèche à leurs rongeurs … Cependant, pensez à dénoyauter les pèches, prunes, brugnons ou autres que vous donnez à vos rats, afin qu’ils ne rongent pas les noyaux pour manger leurs contenants toxiques …

Les Plantes Toxiques :

Voici trois liens qui vous permettront de vérifier si vos plantes sont toxiques :

- Site des RAIDS

- Jardins intérieurs


Pour ronger :

Les rats font partie des rongeurs. Les dents d'un rongeur poussent constamment et pour évitez qu'elles ne soient trop longues, l'animal doit ronger. Un animal qui ne rongerait pas pendant trop longtemps, risquerait de se retrouver avec les dents trop longues pour pouvoir manger. Dans ce cas, il faut l'emmener chez le vétérinaire pour qu'il lui lime les dents.

Pour que votre rat se fasse les dents dans sa cage et ainsi pour limiter les dégâts hors de la cage, laissez lui des trucs à ronger. Par exemple : des branchages que vous pouvez prendre sur tout arbre fruitier, du foin et des pierres minérales pour rongeurs ... Evitez de prendre les branches au bord des routes à cause de la pollution, et dans tous les cas pensez à bien les laver pour éviter les empoisonnements. Ne prennez pas de branches d'arbres traitées, ou d'arbres proches d'un champ traité toujours pour éviter les empoisonnements.

 

 

Le rat et la souris sont des rongeurs omnivores. Ils sont incapables de synthétiser certains acides aminés indispensables à la fabrication des protéines dont ils ont besoin pour vivre. De fait, ils se nourrissent en partie de viande dans laquelle ils trouvent ces acides aminés essentiels. Le rat et la souris ont donc besoin d’un apport de protéines animales pour être en bonne santé. Il est totalement faux de penser qu’un rat/une souris deviendra agressif si vous lui donnez un bout de viande : c’est une idée reçue véhiculée souvent par des vendeurs animaliers. Cela reviendrait à dire qu’un chien ou qu’un chat qui mange un bout de viande va devenir agressif et se mettre à vous attaquer …

Etant donné que nos rats et souris sont plutôt sédentaires et bougent moins que des rongeurs sauvages, ils n’ont pas besoin d’un gros apport en lipide : 4-5 % de lipides suffisent amplement. Des mélanges trop riches risqueraient de rendre les animaux obèses.

Vu que ce ne sont pas des rongeurs herbivores, ils n’ont pas besoin d’un gros apport en fibres : 3 à 5 % de fibres leur permettent de digérer correctement.

Ces 2 rongeurs sont capables de synthétiser de la vitamine C eux même, de fait il n’est pas nécessaire de leur en apporter.