Mutations

Mutations

Les Couleurs :
Les Marquages :



Type Sauvage :

Description : La couleur dominante du plumage est gris foncé et doit normalement être le plus noir possible. On observe une bande blanche en bordure de l'aile. La tête de l'oiseau sera jaune chez le mâle et jaune mêlé de gris chez la femelle. La tâche est rougeâtre chez le mâle et plus terne (rouge tirant vers l'orangé) chez la femelle. Les femelles ont normalement les plumes du dessous de la queue striées de jaune.

Rareté :

Prix :

Hérédité : Dominant autosomique.

[RETOUR]

Lutino et Albinos :

Description : Cette mutation empêche la production de mélanine.

L'oiseau lutino sera entièrement jaune, seule la tâche rouge subsiste. Les yeux sont dark rubis (rouge très foncé). Selon les oiseaux, la tête pourra être plus jaune que le reste du corps.

L'albino n'est pas une mutation mais une combinaison de deux mutations qui sont la face blanche et la lutino. Les albinos ne produisent aucun pigment. Ils sont donc entièrement blancs et ont les yeux rouges.

Rareté :

Prix :

Hérédité : Récessif lié au sexe.

[RETOUR]

Cinnamon (ou Cannelle) :

Description : Cette mutation empêche la synthèse complète de mélanine. La mélanine normalement achevée est gris/noir chez la calopsitte. Ici elle restera brune, d'un brun assez foncé. Toutes les zones normalement grises chez l'oiseau seront ici brunes.

La dénomination « cannelle » est peu utilisée (et par correcte pour cette mutation) mais je l'ai déjà entendu ...

Rareté :

Prix :

Hérédité : Récessif lié au sexe.

[RETOUR]

Bronze Fallow (ou Fallow) :

Description : On peut, pour faire simple, dire que cette mutation diminue la quantité de mélanine dans les plumes et les tissus (ce n'est pas tout à fait exact, se reporter à l'article sur les Pigments). Les zones normalement grises seront gris brun, donc un peu éclaircies. Les yeux seront aussi plus clairs, soit rubis à dark rubis (rouge foncé).

Rareté :

Prix :

Hérédité : Récessif autosomique.

[RETOUR]

Fallow Cendre (ou Pale Fallow ( ?)):

Description :

Rareté :

Prix :

Hérédité :

[RETOUR]

Face Blanche (normalement « Bleu »):

Description : Cette mutation empêche la production de psittacine. Normalement, chez toutes les espèces vertes à l'état sauvage, on appelle cette mutation « bleu » puisque le bleu résulte de l'absence du jaune (pigment de psittacine) dans le plumage. Mais la calopsitte n'étant pas verte à l'état sauvage, on a donné un autre nom à la mutation. La mutation face blanche appliquée à un type sauvage (donc non opaline et non panaché) donne un oiseau entièrement gris la tête (nuque exceptée) blanche, d'où le nom « face blanche ».

L'oiseau ne pourra être que blanche est gris, la tâche rouge est absente ce qui rend plus dure le sexage. On pourra se référer aux stries sur la queue (qui seront alors blanches) ou aux cris ou chants de l'oiseau.

Un panaché face blanche aura des tâches blanches et grises. Quand aux plumes des opalines, elles seront grises bordées de blanc. Les mutations altérant la quantité ou la synthèse de la mélanine donneront des oiseaux marrons (plus ou moins foncé) et blancs.

Rareté :

Prix :

Hérédité : Récessif autosomique.

[RETOUR]

Joue Jaune :

Description : Cette mutation empêche la production de pigment rouge ou orange. L'aspect général de l'oiseau ne change pas excepté au niveau de la tâche de la joue. Cette dernière deviendra jaune à jaune foncé, elle se distinguera du fond jaune de la face des mâles.

Rareté :

Prix :

Hérédité :

[RETOUR]

Face Pale :

Description : Il s'agit d'un phénotype intermédiaire entre joue jaune et « joue normale ».

Rareté :

Prix :

Hérédité :

[RETOUR]

Panachée :

Description : Cette mutation empêche la production de mélanine sur certaines zones du corps. Ces zones n'ont pas de formes précises et sont de taille variable. L'oiseau aura donc des tâches grises ou marron (si il est en plus fallow, cinamon etc ...) et le reste du corps sera jaune. La tâche rougeâtre est présente. Les yeux sont noirs.

Cette mutation peut se combiner à l'opaline : les perles ne seront alors visibles que dans les zones contenant de la mélanine.

Rareté :

Prix :

Hérédité : Récessif autosomique.

[RETOUR]

Opaline (ou perlée) :

Description : Cette mutation réduit l'extension des mélanines. Chez un oiseau de type sauvage, le dos, l'aile, la queue et le ventre sont normalement gris foncé. Chez un opaline, chaque plume, au lieu d'être entièrement grise, sera gris bordée de jaune. Le nom perlé, rappelant l'apparence de l'oiseau, est souvent donné à cette mutation. Cependant l'appellation opaline, commune à toutes les espèces pour cette mutation, est plus correcte.

A noter que les mâles opalines produisent de plus en plus de mélanine avec l'âge, à tel point qu'on ne voit plus les perles. L'oiseau aura donc le marquage d'un type sauvage, ou il sera panaché, edged ou white napped, il ne sera pas forcément gris, tout dépend si a une mutation qui éclaircit la mélanine (cinamon, par exemple).

Rareté :

Prix :

Hérédité : Récessif lié au sexe.

[RETOUR]

Edged :

Description : Cette mutation provoque un refoulement des mélanines aux extrémités des plumes. L'intérieur des plumes sera gris clair et l'extrémité sera gris foncé à noir.

Rareté :

Prix :

Hérédité :

[RETOUR]

White Napped :

Description :

Rareté :

Prix :

Hérédité :

[RETOUR]

Spangle :

Description :

Rareté :

Prix :

Hérédité :

[RETOUR]